DEUXIÈME PLAIE

« Ensemble, construisons une société "inclusive" et non "exclusive".

Des cheminements semés d'obstacles et d'embûches

Les trottoirs de nos villes sont encombrés :

 

1/ par des débordements d’étals de magasins, de terrasses de cafés et restaurants,… qui  ne laissent pas le passage obligatoire d’au moins 1,40 m de large. 


2/ par des véhicules en stationnement gênant (cf.   Article R417-10 II  Est considéré comme gênant la circulation publique l'arrêt ou le stationnement d'un véhicule – 2°   Sur les trottoirs, les passages ou accotements réservés à la circulation des piétons (actuellement amende forfaitaire de 35 euros).

 

SOLUTIONS :

  • Pour l’occupation « illégale » du domaine public : un contrôle plus rigoureux de l’autorité administrative sur l’occupation du domaine public avec sanction pour les contrevenants.

 

  • Pour le stationnement gênant : Une contravention de 2e classe majorée à 75 euros incompressible pour stationnement gênant sur les trottoirs et les passages piéton. 

Sinon il vous reste l'AUTOCOLLANT DISSUASIF !

 

Vous en avez plus qu'assez du stationnement gênant sur les trottoirs ?

En collaboration avec la société PANNOPRO voici un nouvel autocollant dissuasif à coller  sur la vitre latérale d'un véhicule en
stationnant gênant.
 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    BART Sylvie (jeudi, 24 janvier 2013 09:04)

    J'habite une petite ville. Notre municipalité a mis en place des passages protégés "doux". Je ne sais pas si cela s'appelle comme cela. Ces passages permettent aux non-voyants et aux personnes à mobilité réduite de trouver le passage et de traverser facilement. Malheureusement des riverains se garent SUR ces passages. Personne ne vient les verbaliser. J'ai tenté de parler à ces riverains, sans succès. Que faire ? Le policier municipal passe régulièrement dans ma rue !!!